( 12 novembre, 2007 )

Non à l’amalgame !

«Nos meilleures graines sont nos enfants». Ainsi parlait l’auteur de «L’aventure Ambiguë», Cheikh Hamidou Kane,  dans la bouche de l’un de ses personnages. Cette phrase vaut bien d’être méditée dans le contexte actuel où les démons de la violence ont gagné certains établissements scolaires du pays. Rarement, nous en sommes arrivés à ce point. Nos enfants ont-ils embarqués dans le navire de la violence mené par des mains dangereuses qui ne se soucient que de leur plan destructeur ? Qui incite les gens à la violence ? L’école mauritanienne en voie de reconstruction a besoin d’être préservée de tels actes préjudiciables à tout le peuple mauritanien. Ainsi donc, vu la situation du pays marquée par des tiraillements, il est du ressort des pouvoirs publics et de l’opposition démocratique d’éclairer la lanterne des populations mauritaniennes qui sont en train d’être dangereusement manipulées par des individus de mauvaise foi. Des individus qui sont en train de vouloir faire basculer derechef le pays dans une situation explosive comme s’ils n’avaient rien retenu des leçons du passé et comme si aussi ils voulaient toujours demeurer dans le statut quo. En effet, ces gens-là sont en train d’utiliser et d’exploiter cette situation consécutive à la hausse des prix des denrées de premières nécessités constatées depuis quelques temps pour créer la confusion et la suspicion au sein des populations et les dresser les unes contre les autres. Cette situation aussi semble être aggravée, ce qui est profondément regrettable,  par d’autres gens qui utilisent dans pareilles circonstances comme c’est présentement le cas  le langage de la diversion et de l’amalgame. Le comble dans tout cela, c’est lorsqu’on veut assimiler ces dernières manifestations  la question  du retour des déportés qui n’a aucun rapport avec les dernières manifestations. Ce qui est une insulte, avec tout ce que le pouvoir actuel a abattu comme effort pour que le dossier des déportés connaisse enfin une issue heureuse. S’il y a des intentions cachées ceci n’a rien à voir avec des manifestations parties avec   la hausse des prix. Hélas, ils sont en train de détourner la réalité des choses en voulant nous faire croire que les mauritaniens sont contre le retour des déportés. A vrai dire, les adversaires de la Mauritanie sont ceux-là même qui cherchent toujours sans répit à détruire la Mauritanie en tenant un langage démagogique et perturbateur. Et si on glisse sur le terrain politique, la chute risque d’être brutale et fatale encore. Certes,  l’Etat qui n’a pas su anticiper sur ces événements tragiques    pour empêcher  les gens de manifester en utilisant la politique de l’autruche mais cela ne voudrait pas signifier en abuser pour semer l’amalgame dans l’esprit des populations incapables souvent  de discerner le vrai et le faux. La stabilité du pays risque de voler en éclats si l’on n’y prend pas garde en contrecarrant certains groupuscules qui sont en train de gaver les mauritaniens d’idées absurdes et maléfiques. Babacar Baye NDiaye Le Rénovateur Quotidien 

Pas de commentaires à “ Non à l’amalgame ! ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|