• Accueil
  • > CULTURE
  • > Ndongo D de Daara J Family: »Ce n’est plus le temps de nous appesantir sur notre passé et de dire que nous sommes en retard « 
( 12 mai, 2008 )

Ndongo D de Daara J Family: »Ce n’est plus le temps de nous appesantir sur notre passé et de dire que nous sommes en retard « 

Il est membre de Daara J Family. Son vrai nom c’est Mamadou Lamine Seck. En marge de la première édition de ‘Assalamalekoum Hip Hop Festival’ qui s’est déroulé du 7 au 9 mai passé au Centre Culturel Français Antoine de Saint-Exupéry, nous l’avons rencontré spécialement pour vous. Entretien 

Le Rénovateur Quotidien : Que pensez-vous au fait qu’on associe des rappeurs sénégalais comme vous à la première édition de ‘Assalamalekoum Hip Hop Festival’ ?   

Ndongo D : C’est tout à fait normal. Je pense qu’entre le Sénégal et la Mauritanie, il y a une grosse connexion en ce qui concerne le Hip Hop. C’est donc naturel quand les mauritaniens organisent un festival de cette nature ils invitent des rappeurs sénégalais comme nous.

On a une dizaine d’années d’expérience. On a fait beaucoup de festivals à travers le monde. On sait ce que cela veut dire. Je pense qu’à ce niveau, on peut apporter  notre pierre à cet édifice-là. 

Le Rénovateur Quotidien : Aladji Man ne fait plus partie de votre groupe. Est-ce que son départ vous a beaucoup handicapé ? 

Ndongo D : Non ! De toute façon, nous sommes là. L’histoire du groupe continue. Même si Aladji Man a quitté. J’ai souvent l’habitude de dire qu’une seule personne peut représenter le groupe. 

Le Rénovateur Quotidien : Cela fait plus de 10 ans que vous êtes dans le Rap. Vous avez connu le succès. Vous avez obtenu des prix. Qu’est-ce qui manque maintenant à votre palmarès ? 

Ndongo D : Qu’est-ce qui nous manque ? (Il hésite). C’est la perfection, l’éternelle recherche de soi à travers la musique et la vie. Je pense que  le plus important c’est la quête et la soif de connaissance. Lorsqu’on parle de connaissance, c’est très large. Mais là, je fais allusion à la connaissance divine qui englobe tout cela. C’est cela qui nous manque. 

Le Rénovateur Quotidien : Vous êtes bien apprécié par le public mauritanien. D’ailleurs, cela fait à peine un mois que vous avez joué ici à Nouakchott. Quel effet cela vous fait de voir tout un monde vous regardez ? 

Ndongo D : On est comblé ! Pour nous, la musique, ça fait voyager. Il y a une vraie connexion. Quand on débarque dans des pays comme la Mauritanie, on arrive à connaître mieux le peuple. Le plus important, c’est d’être avec les gens et le public. Daara J sera désormais là. 

Le Rénovateur Quotidien : Tous les grands rappeurs africains, comme vous, mêlent différentes sonorités(Soul, funk, reggae, ragga…) dans leur musique. Est-ce que c’est toujours nécessaire d’aller puiser dans ces sonorités-là pour faire du bon Rap ? 

Ndongo D : Effectivement ! L’Afrique, c’est le melting pot. Aujourd’hui, les Africains ont voyagé partout et ce qu’ils rapportent de leurs bagages, c’est cela qui représente aujourd’hui la musique africaine.

Ce n’est plus que la musique populaire, traditionnelle ou la musique mbalax. Je pense que cela est très important. On a été partout dans le monde et on sait comment les gens perçoivent la musique africaine. Les gens sont actuellement en train de mieux comprendre le message et la direction de la musique africaine. 

Le Rénovateur Quotidien : Vous n’avez pas encore chanté ou collaboré avec des rappeurs mauritaniens dans vos albums. Vous y pensez ? 

Ndongo D : Bien sûr qu’oui et ça ne saurait tarder ! On est en train d’y réfléchir. Le plus important, c’est de bien le faire. A chaque fois qu’on est en Mauritanie, on est en connexion avec les rappeurs. Tel que Monza. On a eu à rencontrer dans des manifestations internationales des artistes mauritaniens comme Malouma. Tous les jeunes qui viennent aussi au Sénégal comme Military Underground, Waraba, Diam Min Tekky…C’est des jeunes que nous respectons beaucoup pour ce qu’ils font en matière de hip hop en Mauritanie. 

Le Rénovateur Quotidien : Après Daara J, Xalima, Boomerang. A quand votre prochain album international ? 

Ndongo D : En fin d’année. Il y a un single qui arrive en été entre juin et juillet. Pour l’instant, c’est une surprise. On est en train de voir pour le single parce qu’il y a de bons titres dans l’album. 

Le Rénovateur Quotidien : Mais est-ce que vous pouvez nous donner déjà un avant goût de cet album tant attendu par vos fans qui poireautent depuis plus de 4 ans ? 

Ndongo D : (il entonne un air du futur single). Ce morceau (baay sa waar, ndlr : en français, cela signifie substantiellement ‘fais ton devoir’) parle de l’attentisme des africains. Pourquoi on parle du retard des africains dans les domaines de l’économie, du social, des sciences, de l’industrie ? Aujourd’hui, lorsqu’on parle d’un africain, on dit que c’est un attentiste. C’est pour cela qu’on a fait ce morceau pour appeler les Africains à ne dépendre de personne et de compter sur leur propre énergie.L’avenir est devant nous. Et je l’ai dit, la nouvelle génération africaine a une grosse mission : c’est le devenir des élites. Ce n’est plus le temps de nous appesantir sur notre passé et de dire que nous sommes en retard. Je crois que le plus important c’est de nous former, de nous instruire pour devenir de bons avocats, de bons docteurs, de bons économistes, de bons ministres, de bons présidents. C’est ça la vraie mission aujourd’hui des jeunes africains. 

Le Rénovateur Quotidien : Vous êtes de jeunes rappeurs. Vous voyez tout le temps des jeunes désespérés prendre le chemin de la Mer. Que dites-vous à ceux-là qui voudraient le faire ? 

Ndongo D : C’est un gros sujet qui a bouleversé l’Afrique ces dernières années. Cela prouve l’échec des dirigeants africains et de la politique européenne par rapport à l’Afrique. Je ne blâme pas les jeunes qui ont pris le chemin de la Mer. Mais aussi qu’ils ne se suicident pas.

C’est une grosse responsabilité qui pèse sur le dos des dirigeants africains et des pays du Nord qui ont abandonné les jeunes africains. Même s’il y a certains de ces pays qui font de leur mieux pour aider l’Afrique. C’est aux jeunes de reprendre le flambeau car nos dirigeants actuels ne font pas l’affaire. 

Le Rénovateur Quotidien : Vous êtes une personne de nature très effacée et réservée. Expliquez-nous un peu… 

Ndongo D : Cela correspond à mon nom : Ndongo Daara(discipline issue d’une école coranique, ndlr). Je veux rester humble durant toute ma vie. Je ne fais jamais la grosse tête devant les gens. C’est vrai que je suis connu mais je veux demeurer effacé et je sais pourquoi je veux mener une vie pareille. 

Le Rénovateur Quotidien : Revenons un peu à vos textes. On a constaté qu’ils sont trop spirituels. Il faut être vraiment un initié pour comprendre vos paroles. 

Ndongo D : De toute façon, la musique c’est pour éveiller les gens et les esprits. Je me rappelle : les premiers textes que j’ai écrits, les gens n’y comprenaient rien. C’est après des années qu’ils ont commencé à comprendre mes paroles. J’aime bien utiliser les paraboles. J’aime aussi être direct. Je pense que la musique est faite pour que les gens cogitent. Ce n’est pas uniquement pour danser.   

Propos recueillis par 

Babacar Baye Ndiaye 

5  957 Commentaires à “ Ndongo D de Daara J Family: »Ce n’est plus le temps de nous appesantir sur notre passé et de dire que nous sommes en retard «  ” »

1 118 119 120
  1. Pharme757 dit :

    Hello! gffdebd interesting gffdebd site! I’m really like it! Very, very gffdebd good!

  2. Pharmd25 dit :

    Hello! kekaedf interesting kekaedf site! I’m really like it! Very, very kekaedf good!

  3. Pharme62 dit :

    Hello! bcfbagk interesting bcfbagk site! I’m really like it! Very, very bcfbagk good!

  4. Pharmg81 dit :

    Hello! adecgdb interesting adecgdb site! I’m really like it! Very, very adecgdb good!

  5. Pharme431 dit :

    Hello! dekddkb interesting dekddkb site! I’m really like it! Very, very dekddkb good!

  6. Pharmk675 dit :

    Hello! dbfaddf interesting dbfaddf site! I’m really like it! Very, very dbfaddf good!

  7. Avis-sondages.fr dit :

    Un travail d orfevre, vous nous faite reellement plaisir.
    Avis-sondages.fr http://www.avis-sondages.fr/

1 118 119 120

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|