• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Droits de l’Homme:Le Rassemblement pour l’Egalité et la Justice est à l’avant-garde !
( 26 août, 2008 )

Droits de l’Homme:Le Rassemblement pour l’Egalité et la Justice est à l’avant-garde !

Dans une déclaration remise à l’occasion de sa conférence débat portant sur l’unité nationale et les droits humains en Mauritanie avec la collaboration de l’Initiative pour Tous(IPT), le Rassemblement pour l’Egalité et la Justice (REJ), un parti de l’opposition, a demandé au gouvernement de Ould Waghf d’œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des mauritaniens et le contrôle des prix des denrées de première nécessité.

Le REJ n’y est pas allé de main morte pour dénoncer la situation des droits humains en Mauritanie, caractérisée par les pratiques courantes de l’esclavage, la non application de la loi n° 2007-048 dans toute sa vigueur, les récurrentes expropriations de terres, l’unité nationale étriquée, l’appauvrissement des pauvres.

En outre, le monopole des richesses, l’enrichissement illicite, la paralysie des institutions ont été rudement stigmatisés par ce parti qui considère que cette situation est inquiétante et alarmante.

Toutefois, ce parti a salué la formation du dernier gouvernement né du dépôt de la motion de censure comme étant une avancée nettement démocratique. De même qu’il a salué les mesures prises par le gouvernement pour la présente campagne agricole et autres programmes initiés dans le but d’amoindrir les coûts de la vie.

Cependant, le REJ a fustigé la manipulation politique qui a abouti à une prise en otage des institutions de la République pendant deux semaines après la formation du deuxième gouvernement.

Au cours de cette conférence débat, Cheikh Sid’Ahmed Dieng, président du REJ, a réclamé la dissolution de l’Assemblée Nationale et l’organisation d’élections anticipées. Il fonde son argument sur le fait que ceux qui composent aujourd’hui l’Assemblée Nationale ne représentent pas le peuple et ne reflètent point la vraie géopolitique du pays.

«Par conséquent, pense-t-il, pour une meilleure prise en charge des préoccupations des populations, il faut organiser de nouvelles élections anticipées le plus rapidement possible afin de mettre les gens qu’il faut pour représenter le peuple avec une bonne expression. »

Cette question de la dissolution de l’Assemblée Nationale a été soulevée, on s’en souvient, par le Président de la République, dans son discours du 2 juillet dernier lorsque des députés du parti ADIL avaient menacé de déposer une motion de censure contre le gouvernement de Ould Waghf.

Pour sa part, le Rassemblement pour l’Egalité et la Justice considère que sa revendication est légitime. «Cependant, affirme-t-il, cette responsabilité incombe à ceux qui ont les mallettes (charges officielles, Ndlr). »

Le président du REJ ne croit pas aux assertions du Président de la République qui affirmait que la Mauritanie ne peut pas se payer le luxe d’organiser en l’espace d’un an de nouvelles élections avec tout ce que cela implique comme dépenses.

«Pour organiser de nouvelles élections, dit-il, notre pays n’a pas besoin de l’assistance de partenaires. Notre pays est l’un des pays les plus riches au monde. Seulement, cette richesse est orientée vers un groupe très restreint. Il suffit de fermer les robinets et investir cet argent dans des élections ».

Le Rassemblement pour l’Egalité et la Justice a remis, en guise de reconnaissance, des diplômes d’honneur à Birame Ould Dah Ould Abeid, Aminétou Mint Ely Moctar Ely et Médoune Diop pour leur engagement sans faille pour le triomphe des droits de l’Homme en Mauritanie.

Pour couronner le tout, un film sur l’esclavage en Mauritanie intitulé «Chasseurs d’esclaves » a été projeté. Ce film a été réalisé par la télévision franco-allemande Arte. Emouvant, ce film est une preuve vivante de l’engagement de certains militants des Droits de l’Homme mauritaniens qui se battent pour l’avènement d’une Mauritanie nouvelle, débarrassée de toutes formes d’injustices.

Babacar Baye Ndiaye

Pas de commentaires à “ Droits de l’Homme:Le Rassemblement pour l’Egalité et la Justice est à l’avant-garde ! ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|