• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Présidence du Fndd : L’Ufp passe le témoin à Tawassoul
( 5 septembre, 2010 )

Présidence du Fndd : L’Ufp passe le témoin à Tawassoul

La présidence tournante du Fndd a changé de main. Après avoir  été conduite par l’Ufp, c’est au tour du parti  Tawassoul de prendre le relais pour un mois. L’événement a donné lieu à un point de presse organisé hier mercredi 20 mai 2009  dans les locaux de Tawassoul en présence des responsables du front. 

Jémil Mansour, le nouveau président du Fndd, se chargera  de continuer l’œuvre de son prédécesseur Mohamed Ould Mouloud. Il s’agit essentiellement de poursuivre le programme  portant sur le combat mené en commun par le Fndd depuis le déclenchement de la crise politique consécutive au renversement de Sidi Mohamed Ould Cheikh Abdallahi.

Le programme sera axé notamment sur la mise en place d’une permanence confiée à Moussa Fall qui travaillera en collaboration avec des commissions comprenant tous les représentants des partis regroupés au sein du front  dans le cadre d’un plan d’action suivi .

Le deuxième axe porte sur l’harmonisation des positions du front dans toutes les décisions prises par le Fndd dont désormais le RFD est partie prenante. Le troisième aspect du programme se rapporte au renoncement aux préalables à tout dialogue politique qui étaient jusque-là adoptés par le front depuis l’avènement de la crise. Le dernier axe est le maintien du rejet du calendrier unilatéral fixé par le camp des putschistes.    

Le président de l’Ufp a enfin appelé les pouvoirs publics, en vue de sortir de la crise actuelle d’entamer de nouvelles discussions, de suspendre la campagne électorale et la libération des détenus prisonniers politiques du Fndd, deux conditions que le front pose avant tout dialogue.

Pour lui, c’est la seule possibilité de pouvoir sortir de la crise. « Nous sommes déterminés à faire réussir toute médiation visant à sortir la Mauritanie de cette crise », a-t-il déclaré tout en laissant entendre que les portes du dialogue ne sont point closes.

Les leaders du Front National pour la Défense de la Démocratie n’ont pas manqué non plus de saluer la bravoure des femmes du Fndd qui ont organisé des marches de protestation, des sit-in, des nuits blanches dans le but d’exprimer leur désapprobation au sujet de l’agenda unilatéral que veut leur imposer Mohamed Ould Abdel Aziz

Babacar Baye N’Diaye

Pas de commentaires à “ Présidence du Fndd : L’Ufp passe le témoin à Tawassoul ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|