• Accueil
  • > ACTUALITES
  • > Gratuité de l’aide au logement, de l’assurance-maladie… : Les avantages qui expliqueraient la difficulté pour les étudiants à obtenir le visa français
( 20 septembre, 2010 )

Gratuité de l’aide au logement, de l’assurance-maladie… : Les avantages qui expliqueraient la difficulté pour les étudiants à obtenir le visa français

Les étudiants mauritaniens ne sont pas les seuls à se voir refuser le visa dans le cadre de leurs études par les ambassades françaises implantées un peu partout en Afrique. Comme la plupart des étudiants des autres pays africains notamment francophones, les étudiants mauritaniens effectuent un véritable parcours du combattant avant d’obtenir le précieux visa français.

Aujourd’hui, de plus en plus, la France de Nicolas Sarkozy restreint le nombre de visas délivrés aux étudiants africains. Mais, qu’est-ce-qui dicterait cette politique d’austérité pour limier le nombre de visas octroyés aux étudiants africains ?

Lors de leur rencontre avec la presse, le 7 septembre 2010, François Dall’Orso, Daniel Jimenèz, Sylvain Fourcassié, Julien Rouyat  et Armand Marcarian de l’ambassade de France en Mauritanie avaient défendu leur refus d’octroi du visa français aux étudiants mauritaniens par le fait que la plupart d’entre eux ne disposent suffisamment pas de ressources pour vivre en France d’une part et d’une connaissance suffisante de la langue française d’autre part. En réalité, ces formalités ne sont que les parties visibles de l’iceberg.

A elles seules, elles ne pourraient justifier ce refus. Car, la réalité est beaucoup plus profonde que cela. En effet, depuis, quelques années, la France fait face à une sollicitation de plus en plus accrue de la part des étudiants africains. Soumise à une forte pression et assaillie de toute part par les ressortissants des pays africains,
la France n’admet plus dans ses universités réputées pour leur qualité d’enseignement que des étudiants triés à la volée.

En engageant une politique très sélective, la France qui est le troisième pays d’accueil d’étudiants étrangers veut préserver sa sécurité sociale. Les raisons de cette politique de rigueur sont à rechercher aussi dans la crise financière que traverse actuellement ce pays comme du reste les autres pays de l’Europe. Du coup, tout est fait pour imposer des conditions d’octroi très contraignant du visa aux étudiants africains.

Ce système, unique en son genre, est très généreux et a pour fonction de protéger les individus des conséquences de divers évènements ou situations généralement qualifiés de risques sociaux comme les soins de santé, la maladie (y compris maternité, invalidité, décès), les accidents du travail, les maladies professionnelles, la vieillesse, le veuvage (retraite), le chômage.

Au même titre que les français, les étudiants africains bénéficient gratuitement de nombreux avantages sociaux tels que l’aide au logement, la réduction des frais du transport, l’assurance maladie…Tout ceci est supporté par l’Etat français.

Du coup, les Français commencent à penser qu’ils supportent trop les africains. D’ailleurs, le président Nicolas Sarkozy veut casser ce système social qui fait que c’est l’Etat qui doit tout supporter. Et, pour faire dans le politiquement correct, l’Etat français applique une politique très sélective en matière d’obtention du visa. Cette politique cadre parfaitement avec la vision des français dans leur globalité.

Mais, du côté des gouvernements africains, on ne semble pas presser le pas pour mettre en place une politique éducative de qualité en vue de contenir le flux de leurs étudiants vers la France.

Babacar Baye NDIAYE 

Pas de commentaires à “ Gratuité de l’aide au logement, de l’assurance-maladie… : Les avantages qui expliqueraient la difficulté pour les étudiants à obtenir le visa français ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|